Sels de nicotine : Explications sur leurs buts et utilisations

0

Sels de nicotine Explications sur leurs buts et utilisations

Les sels de nicotine sont arrivés sur le marché de la cigarette électronique en fin d’année 2017. Vous en avez surement entendu parler sans trop comprendre ce que c’était. Quels sont leurs buts ? Pourquoi avoir créé ce type d’eliquide ? Quelle est la différence avec de la nicotine traditionnelle ? Pour quel type de vapoteur ? Nous allons tout vous expliquer pour que tout soit clair pour vous.

Les sels de nicotine qu’est ce que c’est ?

Sels de nicotine Explications sur leurs buts et utilisations

Des chercheurs ont voulu obtenir une nicotine encore plus proche de celle utilisée dans la cigarette pour obtenir quasiment les mêmes effets. Son nom “Sels de nicotine” n’a rien à voir avec l’appellation du sel que vous connaissez. Les scientifiques ont modifié l’équilibre de la nicotine de base au niveau de son PH (taux d’acidité). Suivant le processus utilisé par les chercheurs, le sel de nicotine peut se trouver sous deux aspects différents : en format de cristaux ou de liquide dans lequel on vient rajouter du propylène glycol et de la glycérine végétale.

Les cristaux de sels de nicotine sont composés de plusieurs acides dont l’acide benzoïque. C’est notamment cet acide qui permet de stabiliser le sel de nicotine sous son état liquide, pour permettre de descendre le PH du sel. En descendant ce PH (situé autour de 8), les sensations que l’on appelle “hit” (sensation de picotement en gorge), sont amoindries et c’est justement ce qu’ils ont voulu obtenir (PH situé entre 5 et 6). Même si cette sensation de hit est revue à la baisse, elle reste quand même présente lorsque l’on inhale la vapeur.

Pourquoi obtenir une sensation de hit moins intense ? 

Certaines personnes, qui ont voulu débuter la cigarette électronique, ont eu une mauvaise expérience concernant les sensations en gorge que procure la nicotine basique dans les e-liquides standards. En effet chaque corps humain est différent et réagit aussi différemment. Une personne sensible à la nicotine peut avoir des sensations d’irritations désagréables provoquant une toux intense. Même en adaptant un taux de nicotine plus léger cette catégorie de personnes ne sont pas aptes a utiliser ce genre de liquides.

Quelles sont concrètement les différences entre le sel de nicotine et la nicotine de base ?

La nicotine basique : comme vous l’avez compris, sa sensation de hit est plus intense. Elle est actuellement utilisée dans 98% des eliquides du marché. Elle va mettre environ 35 minutes pour circuler dans le corps pour arriver au cerveau alors que celle de la cigarette avec la combustion ne met que 5 minutes. Pour vous illustrer un peu plus simplement, 30 minutes de vapotage correspond a 30 secondes de cigarette. On peut donc en conclure que cette nicotine est bien moins efficace que celle trouvée dans le tabac. C’est pour cette raison que l’on a régulièrement des personnes qui nous disent “tu as tout le temps ta vapote en bouche !”. On augmente tout simplement le nombre de bouffées pour compenser ce manque.

Le sel de nicotine : le hit en gorge se fait beaucoup moins ressentir mais reste quand même présent. Ce concept permet d’être inhalé de façon beaucoup plus agréable par les personnes qui sont sensibles à la nicotine de base. La deuxième grosse différence se situe au niveau du temps de diffusion dans le corps. Le sel de nicotine met seulement de 15 à 20 secondes à arriver au cerveau. A peu de chose près, on a le même ressenti que la combustion de nicotine absorbée avec une blonde. Comparé aux eliquides avec de la nicotine basique, votre allez baisser en consommation. Etant donné que vous allez être rassasier beaucoup plus rapidement en nicotine, vous utiliserez moins votre cigarette électronique.

Pour quel profil de vapoteur le sel de nicotine est efficace ?

Pour quel profil de vapoteur le sel de nicotine est efficace

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le sel de nicotine n’est pas uniquement fait pour les primo vapoteurs. Que l’on soit débutant ou plus expérimenté, il peut nous correspondre. Cette déclinaison de nicotine est surtout dirigée pour les personnes ayant besoin d’avoir une forte sensation de nicotine. La sensation d’être comblé en nicotine se fait ressentir très rapidement tout en évitant l’irritation de la gorge.

Cependant, tous les vapoteurs ne recherchent pas cette sensation. Certaines personnes vont au contraire apprécier cette sensation assez intense de passage en gorge de la nicotine basique. Il faut par contre bien adapter le dosage de nicotine suivant 2 facteurs :

  • Le matériel que l’on utilise pour vapoter
  • La quantité de cigarettes que l’on consomme

Plus le matériel que vous utilisez est puissant, moins vous aurez besoin de nicotine dans votre eliquide. Prenons l’exemple d’une personne consommant environ 1 paquet de cigarettes par jour. En utilisant un matériel de type Q16 de chez JustFog, cet individu utilisera entre du 6 et du 12 mg de nicotine. Si maintenant on fait passer cette personne avec un matériel plus performant comme le Kit Istick Pico 25 de chez Eleaf, cette même personne utilisera entre du 3 et du 6mg de nicotine.

L’inhalation directe et indirecte quelle est la différence ?

L'inhalation directe et indirecte quelle est la différence

A savoir, ces deux matériels sont complètement différents au niveau des sensations. Un matériel comme la Q16 s’utilise en inhalation indirecte. Il faut comme la cigarette, forcer avec les joues pour inhaler la vapeur. Celle-ci  va stagner dans la bouche avant de passer dans les poumons. La quantité de vapeur dégagée est un peu plus importante que la fumée d’une cigarette.
Un outil comme le Kit Istick Pico 25 s’utilise en inhalation directe. La vapeur est directement inhalée dans les poumons en passant de façon furtive dans la bouche. La quantité de vapeur expirée est beaucoup plus importante, se rapprochant plus de la chicha.

Sels de nicotine Explications sur leurs buts et utilisations

Dans quelle cigarette électronique peut on utiliser le sel de nicotine ?

Il existe différents types de cigarettes électroniques pour utiliser du sel de nicotine. Une des premières e-cigarettes qui est apparue en France est le Koddo Pod.

koddo pod sel de nicotine

Elle reste la plus simple en utilisation. Il suffit d’insérer une cartouche pré-remplie dans le Pod électronique contenant du eliquide avec du sel de nicotine.  Aucun bouton n’est présent dessus, vous tirez comme une cigarette. A l’heure actuelle, il existe deux taux de nicotine pour ces Pods : Du 10mg ou du 20mg. Il existe des eliquides avec des arômes différents : Tabac, fruité (mangue ananas et fruits rouges), à la menthe et le dernier avec un mélange plus sophistiqué (Caramel – Noisette- Vanille – Café).

Avap Devil Sel de nicotine

Si vous disposez d’une e-cigarette dans laquelle vous pouvez déverser du eliquide, une autre solution se propose à vous. Depuis peu, des liquides aromatisés avec du sel de nicotine sont disponibles. La marque AVAP, société de production Française d’eliquides, a désormais décliné ses 3 meilleurs ventes avec du sel nicotine en 50PG / 50VG, 10 ou 19mg  de nicotine :

Red Devil – AVAP : Fruits Rouges – Absinthe – Reglisse
Blue Devil – AVAP : Framboise – Cassis – Réglisse
Sunny Devil – AVAP : Fruits Exotiques – Citron – Menthol

Pour utiliser ce genre d’eliquides prêts à vaper, il faut utiliser une cigarette électronique avec des réglages spécifiques. Dans un premier temps, non déconseillons fortement le matériel sub-ohm qui est fait pour développer de gros nuages de vapeur.

Nous conseillons plutôt ce kit Q16 JustFog disposant de résistances 1,2 ou 1,6ohm développant une plage de puissance entre 9 et 15 watts.

A savoir : Nous préconisons vivement une faible puissance entre 8 et 15 watts en inhalation indirecte pour utiliser le sel de nicotine. Son utilisation à forte puissance la dégrade, la rendant inefficace.

atomiseur Berserker Hastur MTL

Pour ceux qui possèdent des atomiseurs reconstructibles MTL (pour l’inhalation indirecte), il est possible de les utiliser. Il faut cependant fabriquer / utiliser des résistances entre 1,2 et 1,8 ohm. Privilégiez donc des atomiseurs MTL comme l’Hastur MTL RTA de CTHULHU ou le Berserker MTL RTA de Vandy Vape.

Il existe aussi un eliquide au goût neutre, le N+ Salt au sel de nicotine, utilisable comme ceux aromatisés (voir ci-dessus), décliné uniquement en 20mg de nicotine dans un format de 10ml en 50PG 50VG. Celui-ci peut soit se vaper comme tel si vous êtes en 20mg sinon il est possible de le diluer avec un autre eliquide de votre choix (de préférence avec un eliquide en 50PG 50VG).

Deux types d’utilisation s’offrent à vous. Il vous permet soit :

  • d’être vapé comme tel, en ayant un eliquide sans goût aromatisé
  • de booster un liquide que vous aimez pour qu’il soit composé de sel de nicotine et non de la nicotine standard. Vérifier que le liquide que vous souhaitez mélanger avec ce booster en sel de nicotine, soit bien en 0mg.

Avantages et inconvénients du sel de nicotine :

 Vitesse de diffusion plus rapide dans le corps  Moins de sensation de hit en gorge
 Moins d’irritations au niveau du hit  Peu de choix sur les eliquides prêts a vaper
 Moins de consommation de liquide

 

N’hésitez pas à partager cet article et à réagir en publiant en commentaire, votre expérience dans le domaine.

Partager sur les réseaux sociaux :

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer