Coronavirus, un risque de contamination dans les colis provenant de Chine ?

Petit point sur les risques de contamination dans vos colis en provenance de Chine.

0
4.6
(11)

À moins de vivre dans une grotte, difficile de passer à côté des diverses actualités (plus ou moins alarmantes) sur l’épidémie de coronavirus qui a touchée la Chine et depuis quelques jours, le monde entier (voir la carte de l’épidémie en temps réel).

Virus, mutation, contamination, voilà des termes qui ont de quoi inquiéter l’opinion publique, à raison. De plus en plus de clients d’Amazon, d’Ali Express, de Wish, de Cdiscount ou encore de Le Petit Fumeur (et oui, le monde de la vape n’est pas épargné…) s’inquiètent de la possible contamination par le coronavirus dans leurs colis en provenance de Chine.

Quels sont les dangers réels que le virus survive au voyage depuis la Chine ?  Voici un petit article pour mettre les choses au clair…

Coronavirus chine microscope
Le terme coronavirus provient de l’apparence des virions, caractérisée par une frange de protubérances entourant l’enveloppe avec l’apparence d’une couronne

Un temps de transport qui empêche les risques de contamination ?

Le transport par bateau limite énormément les risque de transmission du coronavirus
Le transport par bateaux limite presque intégralement les risque de contamination par des marchandises. Le virus ne pouvant survivre que quelques heures hors d’un organisme vivant.

Calmons tout de suite le jeu : le risque de contamination par le coronavirus d’un colis est pratiquement nul. Il faut savoir de prime abord que le virus prospère principalement dans une zone très localisée de Chine, située autour de la ville de Wuhan (11.08 millions d’habitants). Le gouvernement chinois a déjà pris des mesures drastiques et Wuhan a été mise en quarantaine. La Chine a interdit tout individu de sortir du territoire de Wuhan et contrôle toutes les exportations en provenance de cette ville. En outre, le nombre de contaminés en Chine est à l’heure où on écrit ces lignes de 6.000 personnes sur une population totale de 1.386 milliards d’individus.

L’impact de l’épidémie de coronavirus à relativiser en France et dans le monde.

Une carte répértoriant les cas de coronavirus dans le monde datant du 29/01/2019

En France, 4 cas sont pour l’instant confirmés, tous en provenance de Chine. Pour comparaison, l’épidémie fait donc moins de victimes en France et dans le monde que le virus classique de la grippe (2800 décès en 2019 en France selon Pourquoi docteur ?) . Dans le monde on comptabilisait le 29 janvier 202 un total de 87 cas hors de Chine et zéro décès (cf. journaldesfemmes).

Cela permet déjà de relativiser l’impact réel de l’épidémie en France et dans le monde.

Autre fait important, il est bon de noter que le coronavirus, comme n’importe quel virus, à besoin d’un hôte vivant et de conditions environnementales particulières (climat, humidité etc.) pour survivre et se transmettre à l’homme. La période de survie du coronavirus hors d’un organisme vivant est de 3 h ou moins sur une surface sèche (cf. Direction Générale de Santé). Il est à noter qu’un colis en provenance de Chine met plus de 8 h à arriver en avion et de 26h à une semaine en bateau (L’expédition par avion étant privilégiée par les grossistes, surtout pour les produits autres qu’alimentaires, car moins coûteux).

Eric D’Ortenzio, épidémiologiste à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), témoigne également dans les colonnes du Parisien:  “la transmission d’un virus par le contenu d’un colis, c’est du jamais-vu”.

Le ministère de la Santé indique que “le risque d’être infecté par le [coronavirus] en touchant un objet importé de Chine est considéré comme extrêmement faible”. Un avis partagé par tous les experts sollicités par franceinfo. “Cette crainte est exagérée”, répond Anne Goffard, médecin spécialiste en virologie au CHU de Lille, enseignante à la faculté de pharmacie de Lille et chercheuse à l’Institut Pasteur de Lille. (cf. France Info tv)

Le danger de contamination ne viendra donc pas des colis mais plutôt des individus porteurs de la maladie, le virus se transmettant principalement par contact physique direct ou par des postillons. On espère, comme tout un chacun, que l’épidémie sera vite endiguée par les instances compétentes.

Le coronavirus continu tout de même d’inquiéter la population…

Presse papier coronavirus
Depuis quelques jours, on ne compte plus le nombre d’articles traitant le sujet du coronavirus…

Les médias en font leurs choux gras et il serait difficile de nier qu’il n’y a pas de logique commerciale derrière tout cela. L’inquiétude fait vendre, elle gonfle les audiences des chaînes d’info en continue et fait grimper les ventes des journaux papier. L’achat de masques chirurgicaux se multiplient, souvent inefficaces et les sites de ventes font gonfler leurs prix. Même si l’épidémie de Coronavirus est effectivement inquiétante, il convient de relativiser son impact hors de Chine pour le moment.

La vérité, c’est qu’on ne sait pas encore très bien quelle sera la progression de l’épidémie dans le monde, sachant que la période d’incubation (période où le virus est présent dans l’organisme mais pas actif ni contagieux) peut durer plus de 14 jours (cf science et avenir). Quelques scientifiques se veulent pourtant rassurants et appel à ne pas paniquer. Selon Gary Kobinger, du département de microbiologie-infectiologie et d’immunologie de la faculté de médecine de l’Université Laval «Elle l’est déjà, préoccupante, mais pas nécessairement inquiétante. C’est un virus qui cause pour la plus grande partie des symptômes légers à modérés. Rarement sérieux. Il faut être prêt pour des présentations sérieuses et pour beaucoup des cas si jamais cela venait.» (cf. l’actualité)

Pas de panique donc, mais une vigilance accrue, se laver les mains de manière régulière et éviter de se rendre en Chine suffit pour le moment à limiter le risque.

Ouest france nous propose un vrai/faux sur le coronavirus, évoquant notamment le cas des livraisons en provenance de Chine.

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux si le sujet vous a intéressé. Vous pouvez vous abonner en cliquant sur la cloche en page d’accueil. Merci pour votre lecture et à bientôt pour de nouvelles vape actus !

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de votes : 11

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Partager sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer