Flavor Ban : Donald Trump revient sur l’interdiction des ejuices fruités !

0
3.7
(3)

Donald Trump annonce qu’il n’interdira pas la vente des eliquides fruités, une nouvelle qui risque de faire des heureux.

En effet, le Président des Etats-Unis Donald Trump revient sur ses paroles concernant l’interdiction des ejuices aux saveurs fruitées. Pour le coup, l’annulation de la Flavor Ban est une très bonne nouvelle pour tous les amoureux d’e-liquides fruités et gourmands. Une réjouissante information pour les vapoteurs mais aussi pour les professionnels de la vape qui avaient peur de se retrouver sur la paille.

La rédaction du Petit Fumeur revient sur l’actualité du Flavor Ban : Qu’est ce que c’est ? Pour quelle raison a t-elle vu le jour ? Ce qu’il en est de cette loi ? On vous dit tout sur tout !

Qu’est-ce que la Flavor Ban ?

La Flavor Ban désigne la loi que Donald Trump voulait mettre en place concernant les e-liquides aromatisées. Le but était d’interdire la vente d’e-juices fruités et gourmands, seuls les eliquides saveur tabac étaient autorisés.

Une mesure radicale qui risquait de frustrer de nombreux adeptes des saveurs fruitées et gourmandes. Un gros coup dur aussi pour le monde de la vape qui compte un nombre incalculable de saveurs diverses et variés.

Aujourd’hui, Donald Trump revient sur ses paroles en expliquant avoir été “influencé” par ses conseillers politique et ses lobbyistes. Ce 11 novembre dernier, le Président des Etats-Unis a annoncé dans un tweet qu’il “rencontrerai des représentants de l’industrie du vapotage, ainsi que des professionnels de santé et des représentants de chaque Etat afin de proposer une solution acceptable au dilemme vapoteur et cigarette électronique“.

Pourquoi le Flavor Ban ?

Une mesure extrême qui a vu le jour au lendemain du scandale de la “maladie” de la vape qui a touché de nombreux vapoteurs aux Etats-Unis. En effet, cette maladie pulmonaire a fait plusieurs morts au Etats-Unis. Un scandale sanitaire dont les responsables sont le THC et la vitamine E, deux substances interdites en France. De surcroît, la plupart des patients se sont procuré ces produits sur le marché noir, chose totalement déconseillée.

Constatant le nombre de victimes, Donald Trump a décidé de frapper fort en s’en prenant directement à l’industrie de la vape. Apparemment influencé par ses conseillers, il décide de lancer la Flavor Ban interdisant les eliquides fruités et gourmands. Aujourd’hui, Donald Trump revient doucement sur cette interdiction et explique être plus ouvert au dialogue avec l’industrie de la vape.

Qu’en est-il du Flavor Ban ?

Ce 17 novembre dernier, le New-York Times annonce que Trump s’oppose aujourd’hui à toute action visant à s’attaquer à l’industrie de la vape. Cependant, il garde l’idée dans un coin de sa tête et compte bien étudier la question.

La raison principale de ce soudain revirement est l’influence de ses conseillers politique. En effet, ces derniers ont su raisonner le Président américain sur les conséquences désastreuses d’une mesure si extrême. De plus, les élections présidentielles approchent et la plupart des électeurs de Trump sont opposés à la Flavor Ban. Ce fait a clairement influencé la décision de Trump quant à la remise en question de la Flavor Ban. Brad Parscale, son directeur de campagne a même dit à Donald Trump qu’une telle mesure serait très mal venue à l’approche des élections.

Autre raison de ce revirement, le fait que le scandale sanitaire concernait les eliquides issus du marché noir. Pourquoi interdire les ejuices arômatisés alors que la maladie pulmonaire a été provoquée par des produits non réglementaires ? Le Flavor Ban est donc une mesure qui n’a pas vraiment de rapport avec le scandale.

Les vapoteurs américains pas contents du tout se sont rassemblés ce 8 novembre dernier en scandant “we vape, we vote”. Une date où le secrétaire aux services de santé et aux services sociaux devait annoncer le Flavor Ban, mais Trump a annulé cette annonce.

Le monde de la vape est-il sauvé ? Pas complètement car le gouvernement américain à tout de même l’intention de mettre en place certaines restrictions.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 3.7 / 5. Nombre de votes : 3

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Partager sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer