Green Vape Starter kit : marier la simplicité avec l’excellence.

0
0
(0)

Il n’est pas rare qu’un revendeur ou même qu’un fabricant de cigarettes électroniques s’aventure à élaborer sa propre gamme d’e-liquides. L’inverse en revanche, soit qu’un laboratoire se lance dans le matériel, est un phénomène assez rare pour mériter d’être souligné.

D’autant que le laboratoire dont il est question ici n’est pas n’importe qui puisqu’il s’agit de Green Vapes, un acteur monumental dans l’univers de l’ e liquide français. Le projet est annoncé sans réserves : il s’agit de renouer avec le vapoteur débutant, de relancer une dynamique d’innovation centrée sur celui qui veut se désenfumer plutôt que sur la course aux nuages.

 

De la part d’une entreprise aussi renommée, on pouvait déjà s’attendre à des merveilles, mais ce que Green Liquides nous a présenté ce dimanche 24 Septembre 2017 dépasse de loin nos espérances.
Véritables visionnaires de la vape, ils sont parvenus à arranger une collaboration entre (tenez-vous bien) :

Joyetech, l’indétrônable leader des modèles débutants, ceux-là même qui ont conçus les premiers modèles visant à rendre la vape “ordinaire” accessible pour les néophytes absolus.

– et un certain M. Carvalho, mieux connu pour avoir désigné et construit de façon artisanale le mod Caravela. L’artiste ne s’est pas limité à concevoir le système le plus légendaire de toute l’histoire de la vape (rappelez-vous la folie des séries limitées où certaines pièces se vendaient aux enchères pour des sommes à 4 chiffres), il est aussi l’initiateur de beaucoup de principes qui sont aujourd’hui considérés comme élémentaires dans la vape (le travail sur la conductivité des matériaux avec une exploitation inédite du cuivre, de l’argent et de l’or, les connecteurs flottants qui s’ajustent automatiquement par action mécanique, la possibilité de moduler le matériel…etc.)

Le mod Caravela a fait énormément parler de lui, c’est encore probablement l’un des modèles les plus copiés au monde.

 

A partir de cette “petite” équipe et de ce pool d’expertise impressionnant, les têtes pensantes de chez Green Vapes ont fait ce qu’ils savent faire de mieux : doser, mélanger, tester et nous servir le tout prêt à déguster.

Le résultat combine ainsi le meilleur de chez Joyetech :

– La prise en main simplissime dédiée aux débutants et aux initiés désirant une vape “ordinaire” sans se prendre la tête.

– Les interfaces épurées où un seul bouton suffit largement pour vapoter (et bien vapoter).

– La prise en main logicielle pour accéder sans encombres aux fonctionnalités plus complexes.

– Les capacités de production à grande échelle permettant un prix de vente extrêmement abordable.

et le meilleur de la tradition artisans/moddeurs :

– Un soin quasi-maniaque porté au moindre petit détail pour que absolument tout soit parfait.

– Un niveau d’exigence tel que le produit final ne peut tout simplement pas être sous la barre de l’excellence.

– Une véritable réflexion sur les problématiques de fond que tous les types d’usagers sont susceptibles de rencontrer au quotidien, quel que soit leur parcours dans la vape.

 


Nous avons déjà pu mettre à l’épreuve les premiers fruits de cette association plutôt inattendue. Le premier modèle, pour le moment intitulé le Green Vapes Starter Kit a des airs de famille avec une eGo One. Soit un appareil tubulaire d’environ 14 cm de long sur 22 millimètres de diamètre, épuré, doté d’un bouton unique, d’une prise micro-USB et d’un réservoir pyrex démontable.

La ressemblance s’arrête là puisque sous son capot sommeille une batterie increvable de 3500 mAh avec un véritable passthrough. Les connectiques héritent de l’expertise Caravela, soit une déperdition énergétique insignifiante avec une puissance ressentie largement supérieure à la puissance réellement sollicitée. Autrement dit, amplement de quoi tenir une journée complète sans perte de rendement, même en vapotant non-stop du matin jusqu’au soir.

La batterie du Starter Kit dispose aussi d’un calibrage automatique de la puissance en fonction du type de résistance monté. On sent nettement la signature de Green Vapes : affiner ce calibrage permet au vapoteur d’alterner facilement entre plusieurs types de résistances différents (on trouvera du 0.5 ohm et du 1 ohm). L’utilisateur pourra donc passer d’un type d’e-liquide à un autre sans se poser trop de questions de réglages et de compatibilité. Qu’on le découvre ou qu’on le module, l’appareil s’apprivoise donc très rapidement et la modulation retrouve son rôle initial, à savoir mettre en valeur un Eliquide.

Coté réservoir le design est un peu plus racé. Il faut dire que l’architecture de l’atomiseur a été complètement optimisée par Pedro Miguel Caravelho en personne. Si les clearomiseurs traditionnels crépitent, celui du Green Vapes Starter Kit ronronne. Et ce n’est pas peu de dire que nous l’avons essayé dans des conditions extrêmes: plus de 150 vapoteurs experts et professionnels ont eu l’occasion de le découvrir au cours d’une présentation de quelques heures.

à l’issue de ce test intensif, pas l’ombre d’une fuite ni d’une quelconque formation de condensation inopinée mais une restitution des arômes largement au niveau d’un atomiseur-saveur dernière génération.

Le débit d’air est parfaitement isolé, on peut donc véritablement atteindre des niveaux de tirages extrêmement serrés qui imitent idéalement l’effet de succion sur un filtre. L’ouverture maximale étend la possibilité aux premiers nuages, mais on sent que ce n’est pas une fonction centrale. La résistance est montée sur un pin plaqué or pour ne rien ôter à l’excellente conductivité de la batterie. Le remplissage est moderne et se fait par le haut.

Au final ce n’est ni plus ni moins qu’un clearomiseur pas cher dédié aux débutants et à ceux qui vapent pour se désenfumer, sauf qu’il est excellent, hyper fiable et que la qualité gustative est à la hauteur des appareils de pointe.

Green Starter kit
Représentation schématique de l’appareil présenté. D’autres images suivront bientôt.

 

Certes, un test de quelques heures ne suffit pas à fournir une représentation complète d’une cigarette électronique. Nous n’avons pas pu tester la robustesse de l’engin, même si les finitions générales laissent supposer une qualité de fabrication assez supérieure à la moyenne Joyetech (qui est déjà bonne). Nous ne l’avons pas non plus testé avec des e liquides extrêmement agressifs, quoique ce ne soit vraisemblablement pas la fonction de l’engin.

L’épreuve la plus dure reste à venir, celle de la confrontation à la pluralité des profils de vapoteurs dans leur expérience de tous les jours. C’est un défi de taille que de chercher à satisfaire la majorité des primo-accédants sans cibler au moins grossièrement un niveau d’addiction initial. Néanmoins, Joyetech y est déjà plus ou moins parvenu avec l’eGo One puis la eGo AIO (qui restent encore aujourd’hui des best-sellers). Si le Starter Kit tient ses promesses, ce sera un levier formidable pour simplifier la vie aux débutants tout en leur offrant une expérience de vape digne de ce que le milieu a de mieux à offrir pour le moment. On a donc toutes les raisons d’être impatients.

eGo One V2 par Joyetech
Le Starter kit devrait s’inscrire dans la lignée des eGo One de Joyetech

 


Un laboratoire, un fabricant et un moddeur s’associent pour créer un appareil supérieur dédié aux vapoteurs “ordinaires”. On constate à quel point le marché de la vape évolue vite lorsqu’on réalise qu’en moins de 5 ans, nous avons déjà réussi à aller trop loin et à revenir en arrière. L’offre prend déjà du recul face au fossé qui se creuse progressivement entre ceux qui vapent pour le geste et ceux qui vapent pour la brume.

Plus personne ne doute aujourd’hui de ce caractère bipolaire de la vape. Le projet Green Technical Materials (les kits de cigarette électronique fabriqués par Green Vapes) prend justement ses racines dans une ambition gigantesque qui cherche à récupérer une grande part des “vapoteurs du geste”. Ceux qui ne comprennent pas pourquoi les appareils sont si compliqués dans les boutiques spécialisées et qui se procurent par dépit le kit médiocre sous blister dans un bureau de tabac quelconque. Mobiliser le savoir-faire de la vape spécialisée pour permettre à ces gens-là d’atteindre leurs objectifs, c’est une ambition qu’on ne peut que respecter.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Partager sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer