Le vapotage passif est-il dangereux ?

0
3.9
(7)

Souvent évoqué par les professionnels de la santé, le tabagisme passif est un fléau pour l’entourage des fumeurs. Qu’en est-il de la cigarette électronique ? La vapeur émise par celle-ci est-elle également nocive pour la santé ? Peut-elle impacter votre entourage ?
Beaucoup de questions auxquelles nous allons apporter des réponses…

Qu’est-ce que le vapotage passif ?

Le vapotage passif est le pendant du tabagisme passif.
Concrètement, c’est le fait de vaper en présence de non-fumeurs ou non-vapoteurs, les mettant en danger car exposés aux effets négatifs de la vapeur et de ses différents composants, surtout la nicotine.

Le vapotage passif expliqué en une image

La vapeur émise par une cigarette électronique est-elle dangereuse ?

Il est assez difficile de répondre à cette question par la négative, bien qu’il soit avéré qu’elle est bien moins nocive que la cigarette classique.

Cette dernière est effectivement extrêmement dangereuse pour le corps humain, ne serait-ce qu’à cause de la combustion. Outre le papier qui est traité avec différentes substances toxiques, la fumée en elle-même ne contient pas moins de 4000 composés chimiques dont, à minima, 50 reconnues comme étant cancérigènes.

En ce qui concerne la cigarette électronique, l’Institut de Santé Globale de Genève statue que les gouttelettes exhalées par l’utilisateur d’e-cigarette ayant quasiment disparu dans la minute, elles restent donc peu, voire pas assez de temps disponibles pour l’inhalation par l’entourage.

S’il existe un risque, il est lié aux gaz rejetés et formés lors de l’évaporation des gouttelettes.

Quel est le risque pour les enfants ?

La vapeur de cigarette électronique contient des gouttelettes en suspension de glycérine végétale en premier lieu. C’est d’autant plus vrai que de nombreux vapoteurs délaissent le propylène glycol, assez irritant, pour des liquides contenant majoritairement du glycérol.

Existe-t-il un risque pour les enfants ?

Le glycérol étant assez gras, il a tendance à encombrer les bronches. Bien que cela soit ponctuel et sans réel effet à long terme, les enfants et nourrissons sont extrêmement sensibles aux infections pulmonaires, leurs poumons étant encore en plein développement.

S’il n’existe pas de réel risque, il est tout de même clairement déconseillé de vaper à proximité d’enfants.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 3.9 / 5. Nombre de votes : 7

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Partager sur les réseaux sociaux :

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer