Osez le reconstructible

0
5
(5)

Temps de lecture: 4 minutes

Certains passent le cap, d’autres non. Pour les nouveaux vapoteurs, en particulier les moins bricoleurs, les atomiseurs reconstructibles peuvent sembler intimidants. Il existe pourtant de nombreux avantages à franchir le pas. 

Rares sont ceux et celles d’entre nous ayant commencé la vape sur du matériel reconstructible ecigarette. Il est en effet plus aisé de s’initier à la cigarette électronique par des kits destinés aux débutants. Simples et efficaces, ils ont l’avantage de proposer une vape clé en main. C’est en général cette première expérience qui déterminera la suite du parcours du nouveau vapoteur et son envie, ou non, de s’y investir un peu plus.

On vient alors à du matériel plus élaboré: les kits avancés. Ils ont l’avantage de familiariser avec différents éléments de la vape comme la gestion de la puissance, le contrôle de température, les différents types de résistances ecigarette et de vape, etc.

C’est un pas de plus vers une certaine connaissance de la cigarette électronique et de ses pratiques. Des produits apparus ces dernières années comme le Subtank de Kanger mettent en avant certains atomiseurs. A savoir des atomiseurs permettant à la fois d’utiliser les résistances du fabricant et d’installer un plateau reconstructible afin de réaliser ses propres montages. Ce type d’atomiseur a réellement changé l’approche du grand public face au reconstructible. Et ce en rendant cette pratique abordable aux vapoteurs débutants grâce à des produits simples à utiliser et non contraignants. En d’autres termes, c’est une bonne alternative qui permet de s’essayer à ses premiers montages tout en ayant un filet de sécurité grâce aux résistances e cig du constructeur.

L’utilisation de clearomiseurs a donc ses avantages. Simples d’utilisation, ils sont également efficaces pour vapoter rapidement et éviter d’avoir à trop mettre les mains dans le cambouis. Les atomiseurs reconstructibles pour cigarette électronique peuvent toutefois vous apporter plus…

 

La tête dans les nuages et les papilles qui explosent

Vapoter sur des atomiseurs reconstructibles, c’est avant tout faire le choix de contrôler son expérience. Que vous souhaitiez plonger votre ville dans l’obscurité par la production de cumulonimbus saveur pêche crémeuse, exploiter pleinement le potentiel aromatique de la banane flambée de votre e-liquide préféré, vous lancer dans la Weird Science en réalisant des montages alambiqués et démesurés ou tout simplement réduire votre budget vape, le monde du reconstructible e electronique a forcément de quoi vous séduire.

Réaliser vous même vos montages va donc vous permettre de choisir votre manière de vapoter. Tous les atomiseurs n’offrent pas pas les mêmes possibilités de montage. Qui plus est ils ne sont pas tous destinés aux mêmes performances. Pourtant il existe aujourd’hui une énorme variété de fil résistif et de coton afin d’affiner pour parvenir à la vapeur idéale sur votre matériel. In fine, sachez qu’un atomiseur reconstructible aura un meilleur rendu des arômes. Sans oublier que, selon les modèles, il produira beaucoup – voire énormément – plus de vapeur qu’un clearomiseur. Pour les lecteurs qui aiment bricoler, il existe aussi du matériel (comme l’Inde duo) qui vous laissera donner libre cours à toutes vos fantaisies.

 

Un ato pour la vie

Un autre avantage des atomiseurs reconstructibles est leur durée de vie. Les clearomiseurs sont dépendants de résistances manufacturées. Ceux-ci sont, dans une certaine mesure, sujettes à l’obsolescence dans un secteur fortement innovant. Si la résistance e cigarette en vient à devenir obsolète, le clearomiseur risque aussi de le devenir. Un atomiseur reconstructible ne connaîtra jamais ce problème. Les techniques évoluent et de nouveaux types d’architecture de plateaux et de chambres d’atomisation voient régulièrement le jour mais, en fin de compte, vous pourrez toujours réaliser vos montages. Tant qu’il y aura du fil résistif, du coton et des eliquides, vous pourrez vapoter sur votre atomiseur.

Enfin, vapoter sur ce type de matériel est financièrement intéressant. C’est une question de bon sens mais cela mérite d’être rappelé. Ainsi il revient toujours moins cher d’acheter des matières premières plutôt qu’un produit manufacturé. Si l’investissement initial peut donc s’avérer onéreux, le coût sur le moyen et long terme est définitivement avantageux.

 

Je vape donc je build

Les grands constructeurs proposent aujourd’hui beaucoup de modèles d’atomiseurs pour cigarette electronique permettant à la fois d’utiliser des résistances ou d’installer un plateau reconstructible. Les drippers et atomiseurs reconstructibles ont donc beaucoup d’avantages et les vapoteurs ne n’y trompent pas. Beaucoup finissent par s’y essayer pour ne plus revenir en arrière. Il n’en reste pas moins que la démarche de vapoter sur du matériel ecigarette reconstructible demande un minimum d’implication et d’entretien. Il convient toutefois de rappeler que cela n’a rien de bien sorcier. En effet monter un coil et insérer du coton s’apprend rapidement et il existe de nombreux tutoriels sur internet pour vous accompagner. Nous insistons simplement sur la nécessité de respecter certaines règles élémentaires de sécurité électrique avant de vous y lancer. Ensuite, ce n’est plus que du plaisir.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 5

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Partager sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer