Vapexpo Nice 2020 et Coronavirus : les raisons d’une annulation.

1
5
(6)

Après s’être répandu un peu partout sur le globe en quelques mois, c’est sans surprise que le Coronavirus (désormais appelé COVID-19) touche aussi le petit monde de la vape comme nous l’avions prédit lors de notre précédent article sur le sujet.

Annoncé ce lundi sur les réseaux sociaux, les organisateurs du Vapexpo 2020 confirment l’annulation pure et simple de cet événement qui devait réunir des vapoteurs du monde entier. Au delà d’une crise sanitaire qui s’annonce difficile, c’est un coup dur pour ce rendez-vous annuel qui a connu sa première édition à Bordeaux en 2014.

Décryptons ensemble les raisons d’un tel fiasco.

Le Vapexpo particulièrement mis en cause ?

L'affiche du Vapexpo 2020 annulé pour cause d'épidémie de Coronavirus
L’affiche du Vapexpo 2020 annulé pour cause d’épidémie de Coronavirus

En réalité, le Vapexpo 2020 n’est pas plus mis en cause que les autres grands rassemblements. De nombreux concerts (IAMDDB, Matt Pokora etc.), expositions (Paris Manga & Sci-Fi Show, Salon du Livre 2020 etc.) et manifestations (Semi-marathon de Paris) en ont déjà fait les frais… De fait, cette annulation n’a rien à voir avec les produits en eux-mêmes. C’est plutôt les conditions du rassemblement qui posent problème.

Ces derniers jours, nous sommes passé d’une épidémie de stade 1 à une épidémie de stade 2, ce qui donne lieux à des mesures préventives jamais vue auparavant. Mais qu’est-ce que cela implique, concrètement ?

Lancement du Stade 2 de l’épidémie de Coronavirus: des mesures préventives plus fortes.

Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Santé Olivier Véran lundi 2 mars au CHU de Bordeaux. (AFP)

Vendredi 28 février, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que la France, où 204 personnes ont été diagnostiquées depuis fin janvier, relevait son niveau d’alerte pour passer au “stade 2”.

Ces 3 stades d’épidémie ont été crée par le gouvernement en 2011 pour fixer des mesures préventives efficaces contre la propagation des virus. Mais quelles mesures pourraient être prises dans ce stade 2 ? Et quelles mesures pourraient être prises en cas de stade 3 ?

Voici le détail des différents stades épidémiques et des mesures gouvernementales possibles qui en découleraient (source: le Progrès).

Stade 1 : freiner l’introduction du virus sur le territoire.

Le premier stade épidémique dans lequel évoluait la France depuis le vendredi 28 Mars consistait à “freiner l’introduction du virus sur le territoire”, grâce à des mesures dites “barrières” comme la fermeture des écoles ou le confinement chez elles des personnes revenant de zones à risque.

Stade 2 : freiner la propagation du virus.

Le stade 2 consiste à “freiner la propagation du virus sur le territoire”. Il n’existe pas de circulation active du virus mais des clusters (des regroupements de cas, ndlr) comme dans le Morbihan et dans l’Oise. Ces zones font l’objet de mesures spécifiques:

  • Fermetures de crèches et d’établissements scolaires à l’échelle territoriales
  • Restrictions de visites imposées dans les maisons de retraites
  • Limitation des déplacements (suspension des transports en commun, télétravail)
  • Annulation des événements de plus de 500 personnes (c’est cette mesure qui touche le Vapexpo 2020)

Stade 3 : le virus circule activement sur le territoire

Au micro de FranceInfo ce lundi, la porte-parole du gouvernent Sibeth Ndiaye a dit craindre qu’on ne puisse éviter ce stade 3 en France. Il est baptisé “stade épidémique” et signifie que le virus circule activement sur le territoire français. C’est le stade épidémique actuellement en cours en Chine.

  • Renfort des personnels de santé et des forces de l’ordre
  • Plan de continuité pédagogique pour les élèves (cours à distance)
  • Restrictions drastiques des déplacements de personnes (confinement à domicile, télétravail etc.)
  • Recours au chômage partiel

 

Le cas du Vapexpo 2020 inquiète les autorités sanitaires.

Communiqué officiel vapexpo 2020
Communiqué officiel de l’annulation Vapexpo 2020 qui devait se dérouler à Nice

Dans ce cadre, il ne paraît pas absurde qu’on annule des événements qui ont lieu dans un endroit clos ou un grand nombre de personnes venues du monde entier se réunissent dans des conditions de proximité évidentes. Le Vapexpo, c’est plus de 100 exposants et des milliers de visiteurs sur 3 jours de salon, un événement majeur dans le monde de la vape.

Dans le cas du Vapexpo, il y’a également une inquiétude concernant des partage de muqueuses qui peuvent avoir lieu lorsqu’on s’échange une ecigarette entre copains, par exemple. Entre nous, quel vapoteur ne l’a jamais fait ? Prudent, le Vapexpo avait déjà pris des mesures préventives l’an dernier en offrant des drip -tips jetables pour éviter toutes contaminations mais le coronavirus, très contagieux, peut se propager par un banal contact cutané de main à main ou encore lors de projection de postillons…

Même si l’annulation se veut raisonnable et justifiée d’un point de vue sanitaire, les impacts économiques pour le Vapexpo peuvent s’avérer très importants et la facture salée pour les assurances. Pas sûr que les organisateurs puissent éponger les pertes dû à la suppression d’un tel événement mais on espère pouvoir remettre les pieds en octobre prochain à Paris (du 24 au 26 octobre) dans cette véritable Mecque de la Vape.

Une  mauvaise nouvelle pour cet événement exceptionnel qui, espérons-le, ne signera pas la fin de ce salon au combien important pour les vapoteurs du monde entier. Force à vous !

Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager et vous abonner à notre blog pour recevoir toute l’actu vape !

À bientôt la vape family, restez vigilants et lavez-vous régulièrement les mains !

 

Les meilleurs prix sur les ecigarettes et eliquides sur notre site de vente en ligne: lepetitfumeur.fr.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 6

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Partager sur les réseaux sociaux :
1 commentaire
  1. 7778corona dit

    Alors que de nombreux pays dans le monde prennent des mesures efficaces contre la pandémie de coronavirus le gouvernement français peine à protéger les personnels et futurs personnels de l’Education nationale :réunions pédagogiques in-situ dans les établissements dits « fermés »,épreuves écrites des concours (environ 35h en milieu totalement clos :risques de contamination sont importants)maintenues aux dates initialement prévues.Ce n’est pas acceptable :exigeons que toutes les mesures de protection et de sécurité soient prises pendant les quelques semaines qui s’ouvrent (explosion du nombre de cas au + fort de la pandémie)comme cela est fait dans la plupart des pays du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer