Zoom sur les pods, la e-cigarette petit format !

2
3.6
(7)

Grâce aux pods, il est bien loin le temps des e-cigarettes en forme de stylo forçant à péniblement tirer sur le drip tip. Et pour quoi ? Finalement expirer un pauvre filet de vapeur au goût aussi fade que métallique. Avec le grand retour des pods, on peut aujourd’hui avoir une e-cigarette tout-en-un ultra-compacte qui permet une production de vapeur honorable. Sans oublier un apport en nicotine quasi-immédiat et une simplicité d’utilisation enfantine.

Exactement le genre de modèle que l'on pouvait trouver en bureau de tabac dans   les années 2010 et qui manquait cruellement de puissance...
Exactement le genre de modèle que l’on pouvait trouver en bureau de tabac dans   les années 2010 et qui manquait cruellement de puissance…

 

En boutique, les primo-vapoteurs demandent très souvent des modèles fins et petits. Des vaporettes reproduisant au mieux la prise en main d’une cigarette classique. Un désir légitime quand on sait que l’une des composantes importantes de l’addiction est la récurrence de la gestuelle liée au fait de fumer. A savoir la façon de tenir sa cigarette, de tirer dessus etc. Malheureusement, les e-cigarettes de petite taille à destination des débutants sont longtemps trop peu performantes pour convaincre les fumeurs dans une démarche de sevrage. De par ce fait, elles restent un moyen de substitution trop peu efficace pour une partie d’entre eux.

Souvent vendues dans les bureaux de tabac, ces e-cigarettes autrefois appelées vape pen sont si peu satisfaisantes qu’elles découragent plus souvent les fumeurs de se mettre à la vape qu’à les décider à arrêter une bonne fois pour toute la cigarette. De là à en conclure que c’est une démarche volontaire de l’industrie du tabac pour continuer à vendre des cigarettes en dissuadant les fumeurs de se mettre à l’e-clope, il n’y a qu’un pas…


L’actrice Julia Louis Dreyfus faisant la promotion d’une vape-pen lors de la cérémonie des Golden Globes

 

Le come back du pod

Heureusement, les choses ont bien changées depuis. La technologie n’a eu de cesse d’évoluer. Résultat, un matériel autrefois réservé à de petits cercles de connaisseurs s’est peu à peu démocratisé jusqu’à devenir accessible au plus grand nombre (atomiseurs reconstructibles, box électroniques/mécaniques etc.).

Les composants se miniaturisent de plus en plus. Les résistances gagnent en performance et permettent de vaper sur des e liquides de plus en plus épais et riches en glycérine végétale.Certains produits offrent même des performances quasi-similaires a du matériel pro tout en simplifiant leur utilisation au maximum. Parmi ceux-ci le clearo-dripper Maze, laStick X8 ou encore la Exceed D22 . Le problème reste pourtant le même. C’est toujours trop gros et trop encombrant. Le moment idéal pour les pods de faire leur grand retour sur le devant de la scène…

Faisons un point sur 3 pods emblématiques. L’occasion d’en savoir plus sur les avantages et inconvénients de ce genre particulier d’e-cigarette.


La Koddo Pod nano, là pour mettre son grain de sel (de nicotine).

Première spécificité : elle ne possède aucun bouton pour une simplicité d’utilisation optimale. Ainsi il n’y a qu’à inspirer pour que la machine se mette en route. Autre particularité de la koddo pod est qu’elle fonctionne avec des recharges toutes faites. Ces dernières s’appellent “podset contiennent 2ml d’e liquide au sel de nicotine.

L’avantage ? Le sel de nicotine est plus rapidement assimilable par l’organisme que la nicotine purifiée habituellement utilisée dans les e-liquides. Cela offre donc une satiété en nicotine plus rapide pour le vapoteur. Du coup moins de bouffées qu’un eliquide classique. Le sel de nicotine promet des sensations donc plus proches de celles offertes par une cigarette traditionnelle. Du moins comparé aux cigarettes électroniques fonctionnant avec des e-juices classiques. Le sel de nicotine offre en outre un hit léger en gorge. Ça vaut même sur des dosages élevés. Ce qui permet de vaper des haut taux de nicotine sans s’irriter la gorge.

Outre ces avantages certains, sa taille mini (86 mm de hauteur pour 19mm de largeur) et son poids plume (seulement 15g) en font un objet qui tient entre les doigts. Et donc se manipule avec la même facilité qu’une cigarette traditionnelle. Avec une capacité raisonnable de 350mAh, elle permet une bonne durée de vie hors charge. Pour augmenter encore plus l’aspect intuitif de l’e cigarette, Aspire inclut un détecteur bien particulier. Le détecteur reconnait votre inspiration pour que vous n’ayez à appuyer sur aucun bouton d’allumage durant votre vape. Un très bon compromis pour les primo vapoteurs, même si certains souhaitent plus de puissance.

Voir la fiche produit de la Koddo Pod Nano


Aspire Breeze, petite mais costaud !

La Breeze de chez Aspire est quant à elle un petit peu plus large (93x33x18) que la Koddo pod. Cependant elle demeure toute petite comparée aux standards actuels d’e-cigarettes. De plus, sa taille un peu plus importante par rapport à la Koddo se justifie amplement par l’apport de puissance qu’elle propose. Sans compter son autonomie généreuse de 650mAh. 

En effet, la Aspire Breeze possède une résistance en subhom. La résistance sub ohm est faible et chauffe plus fortement et plus rapidement l’e-liquide. Permettant une plus grande production de vapeur et une sensation de hit plus puissante.

Contrairement à la Koddo Pod Nano, La breeze ne possède pas de recharge toute faite. En revanche elle contient un réservoir de 2ml fait pour recevoir l’eliquide. Cela peut être un inconvénient si vous souhaitez un maximum de simplicité. Ou un avantage si vous désirez choisir vos e liquides parmi la multitudes de saveurs proposées sur le marché.

Malgré le fait que la Breeze ne possède pas de pods, l'accès au résérvoir et le changement de résistance se fait de la façon la plus simple qui soit.
Malgré le fait que la Breeze ne possède pas de pods, l’accès au réservoir et le changement de résistance se fait de la façon la plus simple qui soit.

 

En ce qui concerne l’utilisation, la Aspire propose deux modes de vapes :

. Le mode automatique: permet d’enclencher la chauffe de la résistance. Et ce sans appuyer sur aucun bouton, simplement en inspirer dans le drip tip. Tout comme la Koddo Pod Nano.

. Le mode bouton d’enclenchement : permet de vaper de manière plus classique en appuyant sur le bouton d’allumage de l’e-cigarette.

 

Un peu plus large que la Koddo Pod, la Breeze n'en reste pas moins très ergonomique !
Un peu plus large que la Koddo Pod, la Breeze n’en reste pas moins très ergonomique !

 

 

Voir la fiche produit de la Aspire Breeze


Les pods Smoktech rentrent dans la danse !

Fabricant historique d’e-cigarette, Smoktech s’attache depuis toujours à proposer aux vapoteurs exigeants du matériel qualitatif et puissant. Sa cible : les amateurs de grosse vapeur. Pourtant l’entreprise surprend avec une nouvelle gamme résolument portée vers les débutants.Une déclinaison de pods originaux au design très travaillé !

Les pods Smoktech disposent de caractéristiques techniques relativement similaires. A savoir un réservoir de 2ml, un détecteur d’inspiration automatique, une batterie 250mAh,  une Led s’allumant lorsqu’on vape etc. Ces cigarettes électroniques se distinguent par leurs taille mini et leur forme au design audacieux.

La gamme se décline en trois formes d’e-cigarette :

La fit :

C’est la plus petite de la gamme pods mods de chez Smok. Elle présente des mensurations micro de 18.4mm de Largeur 8mm de profondeur et 107.5mm de hauteur. Soit à peine la taille d’un rouge à lèvre ou d’un surligneur. Facilement transportable dans n’importe quelle poche. Elle ne possède aucun bouton. Qui plus est son réservoir de 2ml est compatible avec tous les e-liquide 50/50 PG/VG. Le pod se remplit via une petite trappe sur le haut du pod. Cette dernière s’ouvre via un système de clips et se remplit à l’aide de la bouteille avec micro bec verseur fournit dans le kit.

 

La taille micro de la Fit et sa forme ergonomique lui permettent de tenir entre les doigts comme une cigarette traditionnelle.


L’infinix :

A peine plus grande que la Fit, l’Infinix propose un design un peu différent. Moins cubique et plus arrondi. Pour le reste, le fonctionnement est le même que pour la Fit. La seule différence est que  le remplissage se fait un peu plus vers le bas.

 

L’infinix est disponible sur notre boutique en ligne !


La Rolo Badge :

Probablement le modèle possédant le design le plus audacieux de cette gamme pods mods Smok. La forme très lunaire de cette e-cigarette est conçue pour épouser parfaitement le creux de la main ou la tenir du bout des doigts. Niveau remplissage, il faut cette fois dé-clipser le pod de sa base pour le remplir par le bas. Rien de très sorcier même si cela ajoute une petite étape au processus.

Bientôt Disponible !


Voilà, on espère vous en avoir appris un peu plus sur les pods. N’hésitez pas à nous faire part de vos questions ou suggestions en commentaire. Quant à nous on vous souhaite une bonne vape et on vous dit à la prochaine sur le blog ou en magasin !

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 3.6 / 5. Nombre de votes : 7

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Partager sur les réseaux sociaux :
2 commentaires
  1. Paul dit

    Bonjour
    Ou je peux trouver la smoktech merci.

  2. Kev' dit

    Visitor Rating: 5 Stars

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer