Avis 9.48/10 - 7832 AVIS
bons plans
telephone telephone
SERVICE APRÈS-VENTE (SAV)
09 81 88 87 00
Lundi - Jeudi : 9h30-18h30
Vendredi 9h - 16h30
Panier 0 article articles (vide)
VOTRE PANIER

Aucun produit

À définir Livraison
0,00€ Total

VOIR MON PANIER

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité:
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats VALIDER LA COMMANDE

Arômes concentrés

Il y a 718 produits.
Comme un cuisinier qui adapte une recette pour lui apporter sa touche personnelle, pour la rendre plus suave ou plus marquante, plus exotique ou créative, l'e-liquide diy (Do-It-Yourself, soit "faites-le vous-même") permet de créer un mélange personnel par le choix de plusieurs composants. Les saveurs possibles sont infinies et vous pouvez ainsi créer le liquide pour cigarette qui répondra à vos envies. Votre liquide diy pourra être votre futur "all day".

Les arômes concentrés ne sont pas destinés à être consommés seuls. Il est impératif de les diluer au préalable dans une base neutre.

Le moment clé de votre démarche Do It Yourself est la dilution des arômes. C'est maintenant que la partie amusante commence. Plus simple que la cuisine, il suffit de choisir un ou plusieurs arômes que vous pourrez ensuite diluer dans une base neutre pour créer vos recettes. Chaque arôme est différent et donnera des résultats uniques en fonction des dosages que vous utiliserez.  N'hésitez pas à noter vos recettes pour mieux vous y retrouver ensuite !

Tout savoir sur le DIY

Qu’est-ce que le DIY ( Do It Yourself) ?

Dans le domaine de la vape, le DIY (pour « Do It Yourself ») consiste à fabriquer soi-même son eliquide. L’eliquide est le fluide, composé de PG/VG (Propylène glycol et glycérine végétale) aromatisé que l’on insère dans la cigarette électronique nécessaire à son bon fonctionnement et conçu pour créer une vapeur avec du goût.

Réaliser son propre liquide permet au vapoteur de doser à sa guise arômes, base (PG, VG) et son taux de nicotine ou de CBD. Cela dans l’optique de créer un e-liquide unique personnalisé et parfaitement adapté à son matériel e-cigarette.

En résumé, le DIY, c'est le goût que vous aimez associé à la composition qui vous convient.

Quels avantages fabriquer soi-même ses e liquides en DIY ?

Le fait de fabriquer son eliquide soi-même présente de nombreux avantages :

  • En tête de liste, l’argument économique. Les eliquides DIY permet de réaliser une économie importante sur sa consommation en eliquide e-cigarette. A savoir que le prix d'un flacon eliquide de 10ml revient à environ 2 euros selon le dosage de l'arôme.
  • Autre atout, l’eliquide à la sauce DIY permet de connaître et maîtriser la composition de ses e liquides.
  • Le DIY éveille l’imaginaire et permet d’inventer des combinaisons infinies de saveurs diverses. Le marché des arômes et bases étant extrêmement large, c’est tout un champ des possibles qui s’ouvre à vous !
  • Le DIY, c'est aussi choisir ses composants pour obtenir des matières premières plus qualitatives que dans un e-liquide tout-en-un.

Et, comme le dit l’adage, « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ».

Comment fabriquer son eliquide soi-même ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, obtenir un eliquide en DIY, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Le principe même du Do It Yourself est d’ailleurs très simple. Pour réaliser son eliquide maison, il suffit d’ajouter quelques gouttes d'arôme(s) concentré(s) à une base neutre ( PG et/ou VG ) agrémentée ou non de nicotine ou de CBD et d'additif(s) selon ses besoins (servant à ajouter un goût sucré, mentholé etc.).

Il faut ensuite se montrer patient ( au minimum 48h ) afin de laisser le temps aux arômes de s'exprimer (cette phase s'appelle le steep). Il faudra secouer la mixture dans sa fiole et c’est tout, place à la dégustation !

Voir notre guide complet pour plus de précision sur les dosages etc.

Voir le calculateur pour doser le CBD dans une base.

Comment doser avec les boosters de nicotine ?

Les boosters de nicotine sont des bases de e liquide contenant le taux de nicotine le plus élevé autorisé à la vente : 20 mg/ml. Ce n'est pas un taux extrêmement élevé mais il permet de mettre de la nicotine dans les bases sans nicotine pour obtenir le liquide au taux de votre choix.

Ces derniers sont à mélanger dans un eliquide grand conditionnement déjà arômatisé ou dans une base neutre agrémentée d’arômes personnalisés dans une optique de diy totale (fabriquer son e liquide de A à Z). Une fiole graduée vous aidera grandement lors de votre dosage.

Quel est le materiel nécessaire à la fabrication d’eliquide maison ?

Pour fabriquer votre eliquide prêt à vapoter, quelques achats s’imposent. Ne vous inquiétez pas, rien de bien scandaleux et le DIY sera rapidement rentable ! L’eliquide étant un alliage de diverses substances, vous devrez ainsi vous procurer les composants suivants :

  • Un eliquide prêt à l'emploi aromatisé soit une base neutre composé d’un dosage entre Propylène Glycol ( PG ) et Glycérine Végétale ( VG ) soit exclusivement de PG soit exclusivement de VG. Le choix de la base déterminera le hit (sensation en gorge à l’inhalation) ainsi que le volume et la texture de la vapeur. A savoir que cette base est à la fois inodore et incolore car c’est aux arômes concentrés qu’il appartient d’apporter goût, odeur et couleur.
  • Un ou plusieurs boosters de nicotine. Il est important de noter que ce composant est facultatif ! En effet tous les vapoteurs ne consomment pas de nicotine. Un booster de 10ml contient 20mg/ml de nicotine. A savoir que ce dernier contient du PG et de la Vg. Divers ratio PG/VG existant ( 30PG/70VG, 50PG/50VG, ... ), il est recommandé de choisir le même dosage PG-VG que sa base DIY.
  • Un ou plusieurs arômes concentrés : les arômes commercialisés sont multiples. Destinés à donner du goût à votre eliquide, ils sont un élément clé à votre préparation e liquide DIY. Que vous en optiez pour un arôme concentré unique ou pour une combinaison de saveurs, c’est à vous de choisir ce que vous préférez.
  • Un ou plusieurs additifs : là encore facultatifs, ces derniers permettent de rehausser le goût de certains arômes, de sucrer l’eliquide ou encore de lui apporter une sensation de fraîcheur.
  • Des accessoires. Comme tout bon marmiton, il convient de se munir de matériel. C’est pourquoi pour manipuler et stocker votre préparation e liquide DIY, il faut se munir : de flacons vides, de seringues et d’un matériel de protection.

Comment choisir sa base ?

La conception d'un eliquide DIY commence par une base prête à l'emploi, celle-ci constituera 80% à 90% du mélange. Ce fluide neutre auquel vient s’ajouter ou non de la nicotine (cf. les boosters de nicotine) se compose de propylène glycol ( PG ) et/ou de glycérine végétale ( VG ). Le Propylène glycol fixe les arômes tandis que la glycérine végétale est une substance plus épaisse qui détermine la vapeur.

Un e liquide épais à fort taux de VG sera indiqué pour des atomiseurs et clearomiseurs sub-ohm puissants oriéntés vapeur. A l'inverse les eliquides à fort taux de PG sont indiqué pour des clearomiseurs plus orientés saveur que vapeur avec des résistances de petites tailles (les pods, les petites ecigarettes et clearomiseurs mtl).

Les bases composées exclusivement d’un composant ou « bases 100% » :

- La base 100 % PG – Cette base est optimale pour la restitution d’arômes car particulièrement conductrice. En association avec la nicotine, le hit est restitué à la perfection. Si la sensation en gorge est bien présente, le volume de vapeur généré est en revanche très faible. Le PG étant particulièrement fluide, il requiert un matériel e-cigarette adapté pour prévenir tout risque de fuite. A noter que le PG a tendance à déshydrater et que sa consommation implique de boire beaucoup d’eau pour ne pas se sentir asséché.

- La base 100% VG – Le 100% VG s’adresse aux vapoteurs cherchant une production de vapeur maximale et aux ex fumeurs car elle simule avec brio la fumée de la cigarette. A savoir que la vapeur générée est dense et tend à se dissiper lentement. Là où le bas blesse c’est dans la restitution des arômes qui se voit altérée. Quant au hit (sensation du passage de la vapeur dans la gorge), il est également limité. Fluide visqueux et épais, la glycérine encrasse plus rapidement les atomiseurs et plus précisément leur résistance. Elle nécessite elle aussi un type d’ecigarette spécifique.

Si vous ne souhaitez pas trancher entre vapeur et saveur, deux options s’offrent à vous :

- Doser vous-même ces deux bases 100% à votre sauce.

- Opter pour l’une ou l’autre des nombreuses bases prêtes à l’emploi commercialisées à divers ratio PG/VG

vous tendent les bras.

Les bases prêts à l'emploi mixant PG et VG :

30PG/70VG : cette composition est la très répandue dans l’Hexagone. Sa force ? Offrir une vapeur généreuse tout en garantissant un arôme bien restituée. Très indiqué pour les clearomiseurs sub-ohm puissants et atomiseurs reconstructibles orientés performance.

50PG/50VG : un compromis parfaitement équilibre qui réunit le meilleur des deux substances. Belle conduction des arômes, généreuse vapeur, viscosité légère et hit satisfaisant. il s'adaptera à une grande variété de clearomiseur MTL type Zenith ou Zlide.

70 PG/30VG: Un eliquide fluide qui s'adaptera très bien aux pods et ecigarettes/clearomiseurs de petites tailles. les petites résistances avec peu des petites arrivées de coton laisseront passer cette base fluide.

Bien sûr les références ne manquent pas et vous trouverez de tous les dosages PG/VG, à vous de choisir ce qui vous convient le mieux ainsi qu’à votre cigarette électronique.

Voir calculateur de bases

Télécharger également le logiciel gratuit liquidvap

Quel taux de nicotine choisir ?

L’ajout de nicotine à la préparation repose essentiellement sur les boosters de nicotine, chaque booster de 10ml étant dosé à 20mg de nicotine. Pour rappel, celle-ci est facultative et est laissée à l’appréciation du vapoteur. Libre à chacun de mélanger base(s) et booster(s) à sa guise pour parvenir à différents taux de nicotine.

Conçu pour faciliter les mélanges diy, le calculateur ci-contre indique la quantité de base ( PG et/ou VG ) de même que la quantité de booster à diluer afin d'obtenir une base au taux de nicotine optimal.

A titre d’exemple :

A savoir qu’un dosage … conviendra mieux aux personnes hautement dépendantes à la cigarette.

Si vous êtes fortement dépendant à la nicotine nous vous conseillons d'opter pour des eliquides dosés dans un premier temps de 15 à 18 mg/ml de nicotine associés à une cigarette électronique puissante voltage variable vous permettant d'augmenter la quantité de vapeur et le hit en gorge.

Si vous êtes moyennement dépendant à la nicotine nous vous conseillons des eliquides dosés de 6 à 12 mg/ml de nicotine.

Si vous êtes faiblement dépendant à la nicotine nous vous conseillons des eliquides dosés à 6 mg de nicotine et moins.

Si vous n'êtes pas dépendant à la nicotine nous vous conseillons des eliquides sans nicotine. L'absence de nicotine diminuera le hit, privilégiez donc les saveurs fortes comme la menthe glaciale ou des mélanges menthe tabac.

Si vous êtes non-fumeur, évitez les eliquides nicotinés. Chez le fumeur régulier, le nombre de récepteurs nicotiniques est considérablement augmenté limitant ainsi les effets de la nicotine mais pour un non-fumeur le risque de dépendance et de surdosage est bien réel !

Voir notre calculateur de booster nicotine

Quels arômes choisir ?

Arômes menthe, arômes tabac, arômes gourmands, arômes bonbon ou arômes boisson, tous les goûts sont dans la nature et il appartient à chacun de statuer sur ses saveurs préférées. Le monde de la vape comptant de très nombreux arômes différents, le vapoteur a l’embarras du choix et peut explorer de très nombreuses contrées savoureuses.

Si le plus simple pour débuter est encore de n’utiliser qu’un arôme, il est également possible d’associer divers arômes pour être au plus près de l’eliquide personnalisé de ses envies.

Comment doser les arômes ?

Le dosage des arômes peut se faire de deux façons :

  • Selon le nombre de gouttes – A savoir que celui-ci varie en fonction de la marque et des arômes.
  • En pourcentage (%) et donc en millilitre. Il s’agit de compter une moyenne de 10% d'arômes dans un eliquide. A savoir que 1 ml d'arôme représente 30 gouttes. C’est pourquoi pour doser une base à 10% d'arôme dans la base, il faut 10ml pour 100ml, soit 1ml d'arôme équivalent à 30 gouttes pour 10ml de base.

Cf l'outil de dosage d'arômes

Pourquoi pas des additifs ?

Également optionnels, les additifs contribuent à l’amélioration et à l’ajustement des saveurs dans la préparation de e-liquide. Rehaussage de goût, davantage sucré ou sensation de fraîcheur sont quelques-unes des multiples capacités propres aux additifs.

Côté dosage, les arômes étant très puissants, on recommande de ne pas les doser à plus de 1% à 3% du mélange e liquide base + arôme(s) concentré(s).

Comment doser base, arôme(s) et additif(s) ?

La base doit constituer 80% à 90% de l’eliquide DIY. Quant à l’arôme, c’est 5% à 20% environ en fonction de la puissance des arômes. Enfin, les additifs souvent très prononcés, n’excèdent pas 1% à 3%.

Combien de temps faut-il attendre ?

Le temps d’attente, la phase de maturation ou temps de steep correspond au temps nécessaire à l’eliquide pour atteindre son degré de développement aromatique le plus abouti. Etape cruciale, elle est un élément à part entière de la fabrication d’un eliquide maison. Si le temps de repos de la préparation diffère selon les arômes et le dosage de la mixture, on peut en identifier quelques grandes lignes.

Les arômes de type classic connaissent généralement une maturation de 2 voire plusieurs semaines

Autres arômes : Maturation minimum de 48h

Fruités, frais, gourmands

saveurs fruitées : 5 jours

saveurs menthes : 7 jours

saveurs boissons : 10 jours

saveurs gourmandes: 15 jours

saveurs custard : 15 jours

saveurs classic : 20 jours

saveurs classic gourmandes : 20 jours

A savoir que plus les arômes sont complexes et nombreux, plus la phase de steep sera longue. Un minimum de 48h pour le steeping est cependant requis. Il est conseillé d’agiter régulièrement la fiole d’eliquide au repos et plus encore une fois la préparation terminée afin que l’arôme se diffuse au mieux.

NB : A noter que l'ajout d’un additif ne nécessite pas de temps de maturation supplémentaire et que la glycérine végétale nécessite un temps de steep plus important que le propylène glycol.

Quelles précautions d’usage sont nécessaires pour pratiquer le DIY en toute sécurité ?

La nicotine est un produit dangereux, même diluée et à ne pas manipuler sans précaution.

Gants et lunettes de protection sont donc de mise lors de sa manipulation.

Les flacons nicotinés doivent être rangés hors de portée des enfants à l’abri de la lumière, idéalement sous clé.

A savoir que les arômes ne s’utilisent jamais seuls mais se doivent d’être constamment dilués, même en faible quantité, dans une base.