Comment bien choisir sa cigarette électronique ? - Lepetitfumeur
Avis 4.8/5 - 4442 AVIS
telephone telephone
SERVICE APRÈS-VENTE (SAV)
09 81 88 87 00
Lundi au vendredi de 9h à 18h
Panier 0 article articles (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00€ Total

VOIR MON PANIER

Produit ajouté au panier avec succès
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 0 produit dans votre panier.
Prix unitaire
TOTAL DE VOTRE COMMANDE
Livraison GRATUIT
Total

Comment bien choisir sa cigarette électronique ?

Lorsqu’on décide de laisser derrière soi ses mauvaises habitudes et de se diriger vers la vape, il arrive qu’on se sente quelque peu perdu tant l’offre est importante. Choix du type de cigarette électronique , de l’autonomie, de la contenance du réservoir, de l’eliquide, de la saveur, du taux de nicotine… autant de termes nouveaux qu’il va falloir maîtriser pour s’orienter vers le meilleur modèle possible : celui qui transformera vos sessions vape en sevrage efficace et agréable !

Chaque personne est unique, il n’existe donc pas de schéma tout tracé et il convient de se poser les bonnes questions avant tout achat de cigarette électronique et d’eliquides. Pour faire le meilleur choix correspondant à vos attentes personnelles, commencez par identifier vos habitudes de consommation en répondant à la question suivante : quelle est l'espérance de vie moyenne de votre paquet de cigarettes ?

Consommation ponctuelle

Profil

Vous fumez occasionnellement, généralement en sortie ou autour d'un verre. Vos cigarettes sont espacées dans le temps. Faute d'une vraie panoplie de fumeur, vous empruntez systématiquement les briquets et vous avez déjà improvisé un cendrier avec les moyens du bord au moment d'accueillir des amis fumeurs.

Espérance de vie moyenne d'un paquet de 20 cigarettes : au moins une bonne semaine.
Vous vous reconnaissez ? Félicitations ! Vous êtes au bon endroit.

Nous vous conseillons les modèles suivants pour bien démarrer

Consommation modérée

Profil

Vous fumez avec parcimonie. Si vous n'avez pas les nerfs à vif, vous n'enchainerez généralement pas les cigarettes. Vous n'avez pas nécessairement de rituels très définis avec la cigarette mais celle-ci fait indubitablement partie de votre quotidien.

Espérance de vie moyenne d'un paquet de 20 cigarettes : deux à sept jours.
Vous vous reconnaissez ? Félicitations ! Vous êtes au bon endroit.

Nous vous conseillons les modèles suivants pour bien démarrer

Consommation régulière

Profil

Vous fumez avec conviction, vous avez toujours au moins un paquet de cigarettes sur vous et quand ce n'est pas le cas, c'est que vous êtes déjà dans la file du tabac. Votre consommation est très ritualisée dans le temps : en ce qui vous concerne, fumer est un geste presque mécanique.

Espérance de vie moyenne d'un paquet de 20 cigarettes : un à deux jours.
Vous vous reconnaissez ? Félicitations ! Vous êtes au bon endroit.

Nous vous conseillons les modèles suivants pour bien démarrer

Consommation intensive

Profil

Vous avez une cigarette entre les lèvres dés que l'occasion se présente et vous n'hésitez pas à provoquer l'occasion lorsque celle-ci ne se présente pas. Fumer est un geste automatique pour vous et l'idée même d'arrêter vous semble insurmontable. C'est probablement sous la pression d'un proche que vous avez décidé de vous intéresser à des solutions alternatives.

Espérance de vie moyenne d'un paquet de 20 cigarettes : quelques heures
Vous vous reconnaissez ? Félicitations ! Vous êtes au bon endroit.

Nous vous conseillons les modèles suivants pour bien démarrer

Les deux familles de cigarettes électroniques

Le pod

Le pod est une cigarette électronique qui rencontre un important succès ces dernières années. De taille compacte, simple d’utilisation, il est parfait pour vaper des eliquides classiques à faible taux de VG, aux sels de nicotine ou au CBD. Certains pods disposent d’un réservoir rechargeable, tandis que d’autres sont vendus avec une cartouche préremplie.

Dans tous les cas, les pods sont équipés d’une batterie rechargeable par câble USB et d’une résistance. L’airflow est rarement réglable car il n’est pas ici question de vape aérienne et de grosse production de vapeur, mais plutôt d’un ressenti proche d’une cigarette classique et d’une belle restitution des saveurs. Ils sont le plus souvent vendus en kit, c’est à dire accompagnés d’une résistance supplémentaire, d’une cartouche de rechange, d’un câble de charge et d’un manuel d’utilisation.

Certains pods sont proposés sous forme de kit tout-en-un, « AIO » pour « all in one ». La batterie et le réservoir sont alors directement joints pour une utilisation encore plus simple, comme sur l’Ego Aio de chez Joyetech. 

Le mod

Le mod est une cigarette électronique qui n’intègre pas de batterie mais embarque un ou plusieurs accus rechargeables. Il existe deux types de mods : le mod électronique et le mod mécanique.

Le mod électronique est un mod équipé d’un circuit électronique et d’un chipset. Il dispose également d’un écran d’affichage sur lequel apparaissent toutes les informations utiles, comme la valeur de la résistance, la batterie restante, les volts et le wattage utilisés… Il permet à son utilisateur d’effectuer de nombreux réglages (puissance, contrôle de température, mode bypass…) et lui offre de nombreuses sécurités en empêchant, par exemple, les courts-circuits ou la surchauffe. Il constitue la meilleure option pour tous les vapoteurs désirants s’initier aux mods.

Le mod mécanique s’adresse quant à lui aux vapoteurs confirmés. Dépourvu de tout circuit électronique, ce type de cigarette électronique ne présente ni écran ni bouton de réglage. L’utilisateur doit donc être capable de juger par lui-même que sa cigarette est bien paramétrée pour pouvoir vaper en toute sécurité. Il doit donc être capable de choisir la valeur de sa résistance et les accus adaptés à son mod ainsi qu’à sa façon de vaper. Pour faire simple, le mod méca est une cigarette électronique puissante qui n’offre aucune protection contre la surchauffe. Le risque de dégazage et d’explosion est donc réel. De ce fait, il est réservé aux vrais connaisseurs en la matière.

Les mods peuvent être vendus seuls ou en kits également. Le coffret contient alors un mod, un clearomiseur, une ou deux résistances mesh, un câble USB et un manuel d’utilisation. Les accus sont rarement fournis.

L’autonomie d’une vapoteuse

L’autonomie de votre vapoteuse dépend de la capacité de sa batterie, exprimée en mAH (milliampère/heure). Plus cette quantité d’énergie emmagasinée dans votre batterie est élevée, plus grande sera l’autonomie de votre cigarette électronique. Ainsi, une batterie de 900 mAH tiendra moins longtemps qu’une batterie de 1500 mAH. Logique !

Mais d’autres paramètres entrent en compte pour mesurer l’autonomie d’une vapoteuse. La résistance exprimée en ohm doit ainsi également être prise en considération.

On utilise alors la loi d’Ohms : U (tension exprimée en volts) = R (résistance exprimée en ohms) x I (intensité exprimée en ampère).

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Une cigarette électronique est composée d’une batterie et d’un clearomiseur.

La batterie permet de chauffer la résistance de votre cigarette électronique. Elle peut être directement intégrée ou nécessiter l’utilisation d’accus. Dans ce cas-là, on parle de mod et non plus de batterie.

Dans tous les cas, votre cigarette électronique doit être rechargée régulièrement. Sa capacité s’exprime, rappelons-le, en mAH (milliampères/heure). Plus cette valeur est élevée, plus l’autonomie de votre batterie est grande ! La puissance de la batterie est également un important critère à prendre en compte lors de votre achat. En effet, cette puissance, exprimée en volt, vous permet d’envoyer plus ou moins de courant dans votre résistance et donc, de produire plus ou moins de vapeur.

Enfin, la batterie est parfois équipée d’un bouton d’activation appelé « switch ». En actionnant ce dernier, vous permettez à la résistance de chauffer et donc de générer de la vapeur.

Le clearomiseur est composé :

  • d’un réservoir (offrant plus ou moins de contenance en ml) qui peut être rempli par le haut (en soulevant le top-cap), ou par le bas, à la base du clearomiseur.

  • d’une résistance, composée de fil résistif et de mèche de coton, qui devra quant à elle être changée régulièrement (toutes les 2 à 3 semaines selon votre fréquence d’utilisation). Sa valeur est exprimée en Ohm. Pour rappel : valeur >1 Ohm = inhalation indirecte ou MTL. Valeur < 1 Ohm =  (ou subohm) = inhalation directe ou DL.

  • d’une arrivée d’air, se présentant sous la forme d’un trou d’aération ou d’une fente réglable à l’aide d’une bague rotative. Ce système d’airflow permet de régler votre tirage de façon plus ou moins serré.

  • d’un embout buccal appelé drip tip. Son ouverture peut être fine (drip tip 510) ou large (drip tip 810).

VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE

OU

CRÉER VOTRE COMPTE