Avis 9.5/10 - 8437 AVIS
bons plans
telephone telephone
SERVICE APRÈS-VENTE (SAV)
09 81 88 87 00
Lundi - Jeudi : 9h30-18h30
Vendredi 9h - 16h30
Panier 0 article articles (vide)
VOTRE PANIER

Aucun produit

À définir Livraison
0,00€ Total

VOIR MON PANIER

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité:
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats VALIDER LA COMMANDE
Filtre fil résistif

Matière

Type de fil

Fils résistifs pour atomiseur reconstructible

Il y a 80 produits.

Tout savoir sur les fils résistifs

Le premier critère à prendre en compte lors du choix de son fil résistif est le diamètre de ce dernier qui aura une influence sur la résistance dont l’unité de mesure est indiquée en ohm. Plusieurs critères détermineront la vape produite par un fil résistif : ses dimensions, la matière utilisée et son tressage.

Quels sont les différentes matières de fils résistifs ?

Plus le diamètre du fil sera gros, plus la valeur de la résistance sera basse. La chauffe sera plus rapide ce qui créera une vapeur généreuse. En revanche, la résistivité sera plus faible. A l’inverse, plus le fil sera fin, plus la valeur de la résistance sera haute. La chauffe se fera plus progressivement et la vapeur sera moins généreuse.

Le diamètre d’un fil résistif est indiqué en Gauge (GA) qui est l’unité international des câbles électriques. Le diamètre d’un fil résistif se situe entre 0.15 mm et 0.60 mm, le plus couramment utilisé est le 0.30 mm.

Il existe plusieurs matières aux caractéristiques bien spécifiques qui rentrent dans la conception des fils résistifs :

Le Kanthal A1 ou KA1 est l’un des fils résistifs les plus courants et les plus utilisés. Composé de chrome et d’aluminium, il est très facile à utiliser et à travailler (souplesse, résistance et effet ressort). Il offre une haute résistivité comparée aux autres fils résistifs ce qui permet de ne pas obtenir des valeurs de résistances trop basses. Le Kanthal A1 met en revanche beaucoup de temps à chauffer lorsque le fil est épais (effet diesel). Ce fil convient parfaitement aux débutants souhaitant se convertible au reconstructible.

Le NI80 ou Nichrome 80 est un alliage de chrome et de nickel tout aussi populaire que le Kanthal. Il est proposé sous forme de fil simple ou de tissages complexes et est facile à utiliser pour les débutants. Le NI80 dispose d’une capacité de chauffe rapide et d’une excellente réactivité. Il possède en revanche une résistivité plus faible, un atout pour les experts souhaitant vaper toujours plus fort mais un inconvénient pour les matériels limités en puissance.

Le SS 316L signifie Stainless Steel, un fil résistif en acier inoxydable qui possède une excellente réactivité à la chauffe et un respect optimal des saveurs. En revanche, un coil composé de SS316 est complexe à apprivoiser. Il nécessite un certain rodage et une grande patience pour que le goût de ferraille ne prenne pas le pas sur les saveurs de vos eliquides. Ce fil résistif est utilisable en mode contrôle de température ainsi qu’en mode wattage mais celui-ci dispose d’une résistivité et d’une valeur de résistance relativement faible.

LInox 316L est un fil résistif en acier inoxydable. Il peut être utilisé en mode wattage mais aussi en mode contrôle de température avec des chipsets adéquats. L’Inox 316L est réputé pour offrir de meilleures saveurs que le Kanthal. Il est en revanche plus difficile à travailler car plus malléable.

Le Ni 200 est à 99% du Nickel. Ce fil est considéré comme étant « non résistif » et dispose du coefficient de résistance le plus fort. Ce fil est uniquement réservé à l’usage en mode contrôle de température. En effet, il supporte de fortes températures allant jusqu’à 1440 degrés maximum. Le Ni 200 permet d’obtenir des valeurs de résistances très basses. En revanche, ce fil est très fragile en phase de montage et ne permet pas de créer de micro-coils. Les spires doivent être obligatoirement espacées pour garantir l’efficacité du contrôle de température.

Le Titane est, après le NI200, le fil résistif le plus utilisé pour le contrôle de température. Il supporte en effet des températures jusqu’à 1600 degrés avant fusion. En revanche, le Titane s’oxyde très facilement au contact de l’air ce qui entrainera la corrosion du fil. Ce fil résistif donne des résistances moins basses que le Ni 200 mais dispose d’une meilleure surface de chauffe.

Quelle est l'unité de mesure des fils résistifs ?

Lorsque l’on parle du diamètre d’un fil résistif, l’unité de mesure est le AWG (American Wire Gauge). L’échelle de cette unité de mesure est non-proportionnelle. Plus les Gauges seront élevées, plus le diamètre de votre fil sera bas et inversement.

Exemple : un fil de 2 Gauges sera de 6.54 mm alors qu’un fil de 30 Gauges sera de 0.255 mm. Plusieurs tableaux de conversion des gauges en mm sont disponibles pour vous donner une idée plus précise.

Pour fabriquer ses résistances, il sera primordial de prendre en compte le diamètre du fil résistif (Gauges), le nombre de spires et le diamètre du support dont vous vous servirez pour réaliser vos résistances. Ces facteurs détermineront la valeur de votre résistance. De nombreux outils de calculs sont disponibles sur internet pour anticiper la valeur de votre résistance.

Quels fils résistifs pour débuter le reconstructible ?

Pour débuter dans le domaine dur reconstructible, il est important de choisir minutieusement son fil résistif et de ne pas brûler les étapes. Prenez le temps de tester différents montages et de vous familiariser avec les outils de calculs à ne pas négliger pour anticiper les valeurs des coils que vous souhaitez réaliser. Plusieurs tableaux de conversion des gauges en mm sont disponibles pour vous donner une idée plus précise.

Pour faire vos premiers pas dans le reconstructible, il vous sera possible d’utiliser en premier lieu des résistances préfabriquées, un bon compromis si vous êtes un vapoteur impatient ou si vous n’arrivez pas à vous décider sur quel fil choisir. Cela vous permettra d’observer comment est fait un coil pour le reproduire vous-même plus tard. Vous pourrez ainsi tester différents types de fils qui vous permettront de découvrir de nouvelles sensations.  

Pour faire vos premiers pas dans la confection de coil, choisissez un fil stable, facile à travailler et polyvalent de type Kanthal. Il vous est aussi possible de débuter avec le Ni80 tout aussi facile à utiliser, il dispose en revanche d’une résistivité plus faible. Ne choisissez pas des fils trop épais ou trop complexes à manier. Ne cherchez pas en premier lieu la vape sub-ohm avec des valeurs de résistances basses. Apprenez à maitriser vos coils et familiarisez-vous d’abord à des fils simples qui vous permettront de tester différents montages.

Quels sont les différents tressages ?

Un simple fil résistif suffit à vous apporter saveurs et vapeurs mais il existe plusieurs manières de les assembler pour ajouter un véritable plus à votre vape. Les tressages sont pour certains une question d’esthétisme alors que pour d’autres, ils représentent une réelle valeur ajoutée. Il existe plusieurs styles de tressages, voici les plus connus :

Les fils simples

Basiques et faciles à coiler, les fils simples sont naturellement plus fins et extrêmement souples, ils permettent un large choix de valeurs de résistances notamment des valeurs hautes.  En revanche, ils disposent d’une surface de chauffe faible mais d’une excellente réactivité.

Les fils plats

Tout comme les fils simples, il existe un large choix de fils plats qui possèdent la même facilité de rodage. Ils sont néanmoins plus larges et plus esthétiques. Ce type de fil peut être délicat à manier pour créer de belles spires plates et régulières. Il ne faut pas tordre le fil et faire preuve d’une grande dextérité.

Les fils exotiques

Les fils exotiques comprennent plusieurs types de tressages relativement complexes aux noms parfois originaux et à rallonge tels que les Staggered Fused Clapton, Hive ou encore Alien. Ces fils résistifs sont en général des assemblages de tressages simples avec des matériaux et des dimensions variées. En revanche, il est parfois difficile d’anticiper le rendu d’un fil exotique, il est donc conseillé d’essayer des coils préfabriqués pour comprendre leur composition si vous souhaitez vous lancer dans la création de fils exotiques. (Les fils de types Clapton Simple ou Fused Clapton ne font pas partis de cette catégorie de fils résistifs complexes.)

Le Clapton Simple

Le Clapton Simple est une référence aux cordes de guitare du célèbre Eric Clapton. Il indique un tressage nécessitant deux fils pour créer le montage final. Le principe est d’enrouler un fil autour d’un autre appelé le noyau pour obtenir un câble plus épais tel une corde de guitare. Il est possible d’utiliser deux sortes de fils résistifs et matériaux différents. Pour créer un Clapton Simple il faut en revanche anticiper le comportement et les valeurs de résistances que votre montage donnera. Ce type de tressage permet d’obtenir une meilleure surface de chauffe et des valeurs de résistances intermédiaires. Le tressage de deux fils peut en revanche augmenter le risque de points chauds lors de votre rodage.  

Le Fused Clapton

Le Fused Clapton est un tressage de niveau avancé qui est composé d’un Clapton Simple possédant plusieurs noyaux. La fusion de tous ces fils créé un emballage plus épais et des valeurs de résistivité plus basses. En revanche, l’épaisseur du montage peut donner aux fils un effet diesel, ils nécessiteront un mod assez puissant pour faire chauffer rapidement votre coil. Différents fils et matériaux peuvent être utilisés pour réaliser ces montages, il vous faudra encore une fois anticiper la valeur de votre résistance. Les fils Fused Clapton peuvent prendre des formes variées et peuvent être assemblés de différentes manières. Les fils composant le noyau peuvent être disposés parallèlement (Parallel Fused Clapton) ou entortillés entre eux (Twisted Fused Clapton) avant d’être emballés.